Excite

Saint-Nicolas VS le Père Noël

Une association catholique allemande dénonce l’effet d’un marketing trop américain concernant les fêtes de Noël. Elle revendique également que le vrai héros des enfants n’est pas le Père Noël mais bien le généreux Saint-Nicolas.

Pour se faire entendre, le mouvement fondé en 2002, mène une campagne assidue baptisée "Zone sans Père Noël". Initié par un prêtre allemand, les militants du mouvement (totalement opposé au merchandising consacré au Père Noël) ont collé des autocollants dans les rues commerçantes et sur les cabanons (petites maisons de Noël) en signe de protestation. Lesdits autocollants représentent donc un Père Noël barré d’un épais trait rouge.

Christoph Schommer, coordinateur de l’opération, explique que le but "n’est pas de faire oublier le Père Noël, mais que les gens ouvrent les yeux sur sa véritable identité". 100 000 autocollants ont tout de même été placardés sur les marchés de Noël allemands. L’idée sous-jacente dans cette histoire est de faire valoir à sa juste valeur que Saint-Nicolas, qui a vécu au IIIe siècle en Asie Mineure (Turquie aujourd’hui), fut un personnage réel et non un mythe.

Se fête le 6 décembre

La Saint-Nicolas peut se célébrer également le 5 décembre. Très populaire, elle est surtout fêté aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg, en Allemagne, en Autriche, en Hongrie, en Pologne, en République tchèque, en Suisse, en Croatie et en France (principalement dans le Nord et l’Est).

Généreux, le Saint le plus populaire faisait des cadeaux en secret. Provenant d’une famille très pauvre, il aurait déposé des pièces d’or dans les chaussettes de ses sœurs, que son père aurait prostitué pour recueillir quelques deniers. Sa bonté d’âme a fait de lui un défenseur de ceux qui sont dans le besoin. L’idée des cadeaux a vite été reprise par le bonhomme au manteau rouge, le Père Noël est devenu une légende "transformée en farce publicitaire".

La riposte du Père Noël

Et c’est Peter Georgi qui s’y colle. A 66 ans, celui qui joue le Père Noël depuis huit ans au KaDeWe, le plus grand magasin des beaux quartiers de Berlin s’offusque de ce qui est en train de se passer. "Un Noël sans père Noël, ce n'est pas possible". Il ne faut pas croire tout ce que le mouvement insinue: "Le Père Noël n'essaie pas de soutirer de l'argent aux gens. Le Père Noël fera toujours partie de la joie des fêtes".

Photo: Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017