Excite

Des bulles pour le menu de Noël

Il existe de très nombreux champagnes sur toute la gamme allant du âpre au sucré. Sachant que plus ils sont vieux, plus leur goût est prononcé… Il est clair que l’on a besoin de conseils éclairés pour le menu de Noël.

Les catégories de champagne sont déterminées en fonction de leur teneur en sucre. Les bruts et extra-bruts contiennent moins de 15 grammes par litre, tandis que les secs auront entre 17 et 35 grammes. Pour les demi-secs et les doux, ce sera du 50 grammes au litre.

Si l’on souhaite un menu tout en champagne, il est préférable de déterminer dès le départ le menu en fonction du breuvage. Ainsi donc, on aura de préférence des fruits de mer en entrée ou du foie gras suivis de viande blanche, de fromage et d’un dessert. Pour ce dernier, pas de souci : le champagne ‘supporte’ tout type de sucreries.

Donc pour commencer ce menu de Noël, on choisira un champagne brut ou sec qui se sentira à l’aise avec les saveurs marines. Si on décide de servir du saumon fumé, il sera intéressant de proposer du champagne rosé. Pour le plat principal, c’est toujours une bouteille de brut ou de sec qui trônera sur la table. Au fromage, les fossés se creusent. D’une manière générale, les camemberts et pattes cuites préféreront les bruts tandis que les persillés se marieront sans problème avec le sec.

Le champagne au réveillon est idéal puisqu'il aide à la digestion. Un chouette alibi à consommer quand même avec modération.

Source Photo : Warren Layton (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017