Excite

Cadeaux de Noël revendus sur internet

Qui n’a pas eu droit à un livre déjà lu comme cadeau de Noël, à un vêtement pas trop à son goût, ou tout simplement à des doublons ? Et bien désormais, ces cadeaux indésirables qui encombraient vos placards sont de plus en plus sollicités sur le net.

En effet, d’après une étude TNS-Sofres menée par eBay, le phénomène de revente de cadeaux indésirables a doublé par rapport à 2005. "Ce phénomène de revente prend de plus en plus d'ampleur, surtout depuis l'année dernière et les internautes en parlent beaucoup plus facilement", déclare fièrement Esther Ohayon, porte-parole d'eBay France. "Ce n'est plus tabou. Le fait de communiquer largement sur le sujet a décomplexé les gens", confirme le PDG de Price Minister Pierre Kosciusko-Morizet.

Cette étude dresse également le profil type du revendeur décomplexé: "Il s'agit plutôt d'un homme, ayant entre 34 et 49 ans, CSP+ (entre 1 500 et 3 000 euros de revenus mensuels), père de famille et vivant en région parisienne". Quant au portrait robot de la personne gênée par son acte, il s’agit d’"une jeune femme, entre 18 et 24 ans, ayant des revenus inférieurs à 1 500 euros".

D’après Pierre Kosciusko-Morizet, président de Price Minister, les cadeaux les plus vendus sur le net sont les vêtements. "C'est là où il y a le plus d'erreur de taille, de couleur... de goût", suivi par les produits culturels tels que livres, DVD, et CD.

Nécessité, économie, acte malin, à chacun ses raisons pour la revente de ses cadeaux. Il y en a même qui sont portés vers l’humanitaire. En effet, plusieurs sites de vente aux enchères tels que Price Minister reversent les profits des ventes des cadeaux au profit des organisations humanitaires.

Et si les fêtes de fin d’année étaient devenues une entrée d’argent supplémentaire. Temps de crise oblige.

Photo : depannetonpc.net

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017